Contactez-nous
error page

Comprendre les crédits carbone (: de la théorie à la pratique)

Mieux comprendre le financement de l'action climatique, et l'utilisation des crédits carbone.

Face à l'accélération de la crise climatique, plusieurs leviers d’action existent, à plus ou moins long terme.

Pour tenir les engagements pris par les gouvernements lors de l'Accord de Paris, les entreprises doivent s'atteler à réduire leurs émissions et décarboniser au maximum leurs activités. Cette transformation profonde et nécessaire nécessite parfois des investissements et des efforts importants.

En parallèle de la transformation de leurs opérations, et pour catalyser une action immédiate sur le climat et l'environnement, les entreprises peuvent faire le choix de soutenir des projets climatiques certifiés via l'achat de crédits carbone. Ces financements ont pour but de réduire les émissions au niveau global (en séquestrant ou évitant de nouvelles émissions de carbone), tout en favorisant le développement des communautés subissant de plein fouet les conséquences du changement climatique, et en protégeant les écosystèmes vulnérables. Pourquoi est-il nécessaire de financer l'action climatique ? Comment fonctionnent les crédits carbone et à quoi servent-ils ? Lisez la suite pour en savoir plus!

video-preview

Comment les crédits carbone sont-ils générés?

Un crédit carbone représente une tonne de dioxyde de carbone évitée ou éliminée de l'atmosphère. La certification de projets climatiques par des organismes indépendants permet de garantir la réalité et l'additionnalité de chaque crédit émis, selon des normes internationalement reconnues. Consultez la vidéo pour en savoir plus.

Questions fréquemment posées

Crédits carbone

Pourquoi doit-on réduire les niveaux de carbone et de gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère?

Les scientifiques du GIEC ont montré que l'augmentation des émissions de GES liées à nos activités engendre un réchauffement de la température moyenne de notre planète. Ce phénomène provoque déjà des changements climatiques extrêmes dans le monde entier, et va s'amplifier dans les prochaines années. D'après la science climatique, la combustion de combustibles fossiles - charbon, pétrole et gaz - est le principal facteur d'augmentation des niveaux de GES.

Sous la bannière de l'ONU et dans le cadre de l'Accord de Paris, les pays du monde se sont engagés à agir pour réduire les émissions globales, pour conserver une planète habitable pour l'ensemble de la population mondiale. Les dernières recherches soulignent que si nous espérons atteindre ces objectifs, nous devons impérativement accélérer notre action afin de sauvegarder les écosystèmes et les communautés les plus vulnérables de la planète.

Pourquoi financer des projets climatiques en dehors de votre chaîne de valeur?

En établissant un prix interne du carbone (et en attribuant ainsi un coût monétaire aux émissions de GES), la démarche de financement de l'action climatique encourage avant tout les entreprises à fixer des objectifs de décarbonation de plus en plus ambitieux, nourrissant le cercle vertueux de la transition environnementale.

Au niveau global et en vue d'atteindre collectivement l'objectif net zéro à l'horizon 2050, le SBTi encourage également les entreprises à agir au-delà de leur chaîne de valeur (BVCM), pour financer les mesures d'adaptation nécessaire à la résilience de nos écosystèmes et de nos économies. Une fois atteint le point net zéro, les exigences en matière de réduction sont strictes, et le SBTi impose l'utilisation de crédits de séquestration uniquement (et non plus évitement), pour équilibrer la balance entre émissions et séquestrations au niveau mondial.

Que sont les crédits carbone et comment fonctionnent-ils ?

Les crédits carbone sont des réductions ou des séquestrations d'émissions mesurables et vérifiables, générés par des projets d'action climatique certifiés. Chaque projet va, par l'intermédiaire de ses activité, permettre d'éviter de nouvelles émissions (par exemple via le développement de centrales d'énergies renouvelables, ou le déploiement de foyers énergétiquement efficients) ou séquestrer le carbone directement à partir de l'atmosphère (par exemple dans le cas de projets de reboisement). Les projets climatiques apportent également toute une série de co-bénéfices, en soutenant le développement des communautés locales, protégeant les écosystèmes, restaurant les forêts ou réduisant la dépendance à l'égard des combustibles fossiles.

Les projets doivent respecter un ensemble de critères rigoureux pour être validés par les organismes de certification carbone , telles que Verra's Verified Carbon Standard ou Gold Standard. Chaque crédit est en outre identifié par un numéro unique, permettant une traçabilité de chaque crédit, et garantissant le retrait de chaque crédit des registres lors de leur achat.

Projets d’action climatique

Comment garantir la qualité d'un projet climatique, ou d'un crédit carbone?

Les crédits carbone doivent respecter un ensemble de critères stricts pour être certifiés. Les organismes de certification les plus connus sont le Gold Standard, le Verra's Verified Carbon Standard (VCS), le Social Carbon et le Climate, Community and Biodiversity Standards (CCBS). Chaque organisme doit être également validé par des organisations internationales telles que l'International Carbon Reduction and Offsetting Accreditation (ICROA).

Le Conseil d'intégrité pour le marché volontaire du carbone (ICVCM) a par ailleurs publié les principes fondamentaux du marché du carbone (CCP) comme référence pour les crédits carbone de haute qualité, précisant les critères tels que l'additionnalité et la permanence de chaque méthodologie d'évaluation. L'ICVCM estime que d'ici à la fin 2023, les premiers crédits carbone "labellisés CCP" seront disponibles sur le marché.

Tous les projets mis à disposition par South Pole sont certifiés, afin de garantir leur intégrité et leur qualité. Pour aller plus loin, South Pole a également mis au point des mesures d'intégrité supplémentaires. Ces mesures concernent notamment l'évaluation des risques clés du projet, tels que les risques liés aux partenaires/participants, les risques liés à l'intégrité technique/carbone, les risques environnementaux et sociaux et les risques liés à la réputation. Nous nous engageons par ailleurs à nous améliorer en permanence, en révisant périodiquement nos propres critères de qualité et nos processus d'intégrité.

En général, les normes mettent également en évidence les co-bénéfices des projets, et notamment la contribution aux objectifs de développement durable des Nations unies. Il peut s'agir d'améliorer la santé, de créer de meilleures opportunités d'éducation, d'améliorer la conservation de la faune et de la flore ou de construire des communautés durables.

Pour en savoir plus, consultez nos principes d'utilisation des crédits carbone.

Comment garantir que les réductions d'émissions ont réellement lieu?

Les projets de South Pole sont certifiés selon les normes de certification carbone approuvées par l'ICROA et suivent des processus de vérification robustes à intervalles réguliers. Cela garantit que les réductions d'émissions associées sont réelles, permanentes et additionnelles (n'auraient pas pu exister sans le développement du projet en question).

Bien que des estimations initiales soient faites lors de la mise en place d'un projet (estimations ex ante), les crédits carbone ne peuvent être délivrés qu'une fois que les réductions d'émissions ont eu lieu (émissions ex post) afin de garantir l'exactitude des données. Les projets font donc l'objet d'une surveillance continue tout au long de leur durée de vie : la durée de ces périodes de surveillance varie, mais doit respecter certaines règles. Les données de la période de suivi sont soumises à la norme et approuvées par des organismes de validation et de vérification externes (VVB), disponibles publiquement - voir un exemple de registre d'un projet du portefeuille South Pole: ici !

Pour plus de transparence et pour éviter le risque de double comptage, les crédits carbone sont identifiés par un numéro de suivi unique, émis, transférés et définitivement retirés dans des registres d'émissions accessibles au public.

De nombreux contrôles sont effectués à chaque étape de l'émission des crédits carbone et les normes de certification carbone revoient et améliorent constamment leurs méthodologies et processus en fonction de l'évolution des nouvelles technologies ou des meilleures pratiques.

Que signifie l'additionnalité?

L'additionnalité signifie que les réductions d'émissions réalisées par le projet doivent être "supérieures au statu quo". Cela signifie qu'elles n'auraient pas eu lieu si le projet n'avait pas été mis en œuvre.

L'évaluation de l'additionnalité implique la prise en compte de plusieurs aspects, tels que :

  1. L'additionnalité financière: Les activités du projet peuvent-elles se maintenir financièrement sans les revenus des crédits carbone?
  2. Politique & réglementaire: Existe-t-il des réglementations ou des incitations qui renforcent ou encouragent les actions du projet?
  3. Pratique courante: Les pratiques et méthodes du projet sont-elles inhabituelles ou typiques de la région ?

Un autre facteur crucial pour garantir l'additionnalité est l'évaluation du risque de sur-émission. Ce risque varie en fonction du type de projet et peut être influencé par des facteurs tels que les émissions de référence, la modélisation des fuites, les estimations des stocks de carbone et la quantification des émissions par classe de terres. Ces considérations permettent de déterminer si le volume de crédits émis pour un projet est justifié.

Quels sont les différents types de projets d'action climatique?

Les projets climatiques ont pour but de réduire (éviter l'émission) ou séquestrer une quantité de gaz à effet de serre (GES) dans l'atmosphère.

  • Parmi les projets qui évitent ou réduisent les émissions de gaz à effet de serre, citons le remplacement de l'énergie dérivée des combustibles fossiles par de l'énergie provenant de sources renouvelables et la protection des forêts qui risquent d'être abattues.
  • Parmi les projets qui séquestrent les émissions de l'atmosphère, citons la plantation d'arbres, qui séquestrent le carbone de l'atmosphère, et le chauffage de la biomasse pour produire du biochar, qui stocke durablement le carbone et peut également être utilisé comme engrais naturel pour le sol.

Les projets développés par South Pole couvrent les thématiques suivantes :

Solutions fondées sur la nature

(reforestation, la restauration des terres, la protection des forêts, la gestion durable des terres et l'agriculture)

Energies renouvelables

(projets hydroélectriques, éoliens, solaires et géothermiques, principalement dans les économies en développement)

Élimination technologique du carbone

(projets basés sur des technologies qui "aspirent" le dioxyde de carbone et d'autres gaz à effet de serre présents dans l'air et les stockent de manière permanente, de sorte qu'ils ne seront pas libérés à nouveau pendant au moins mille ans)

Communauté locales

(amélioration de la technologie des fourneaux et l'accès à l'eau potable)

Valorisation des déchets

(production de biogaz à partir des décharges et de l'industrie, et de la biomasse)

...et bien d'autres encore, comme les projets industriels, chimiques et de fabrication, les projets de biocarburants et de véhicules électriques, ainsi que les projets d'efficacité énergétique, pour n'en citer que quelques-uns !

Vous pouvez consulter une sélection des projets de South Pole en cliquant ici.

Quelle est la différence entre les projets d'évitement et les projets d'élimination du carbone?

Les projets d'évitement ont pour but de limiter la quantité de carbone libéré dans l'atmosphère. Il peut s'agir de la construction d'un parc éolien pour réduire la dépendance à l'égard des combustibles fossiles, de la réparation de puits de forage pour remplacer la nécessité de purifier l'eau en la faisant bouillir sur des feux en plein air et de la prévention de la déforestation par exemple.

Les projets de séquestration éliminent le carbone de l'atmosphère. Ils se divisent en deux catégories : l'élimination naturelle du carbone, comme la plantation d'arbres qui absorbent le carbone au fur et à mesure de leur croissance, et l'élimination technologique du carbone, par exemple la capture directe de l'air. Pour en savoir plus sur nos solutions d'élimination du carbone, cliquez ici.

Investir dans des projets d’action climatique grâce aux crédits carbone

Quels éléments prendre en compte pour se lancer dans le financement de projets d'action climatique?

Il n'existe pas de règles précises en matière de finance carbone, mais vous pouvez vous renseigner sur:

La localisation du projet: la localisation peut avoir un impact sur son rendement. Il est intéressant de cibler des régions où les niveaux d'émissions sont élevés car très dépendants des énergies fossiles comme les pays émergents, pour avoir davantage d'impact. Il est également important de se demander si le pays d'accueil a mis en place des lois ou des politiques susceptibles d'avoir un impact sur le projet. En outre, il est pertinent de cibler des projets installés dans le même pays que les principales activités ou la chaîne de valeur de l'entreprise (et ainsi garantir la résilience de son activité tout en protégeant l'environnement).

Le type de technologie mis en œuvre: les organisations sont encouragées à soutenir des projets qui touchent à leur chaîne de valeur ou à leur type d'industrie. Par exemple, une entreprise de café pourrait financer des projets technologiques liés à la culture durable des grains de café. Au cours des prochaines décennies, les technologies d'élimination du carbone gagneront en importance à mesure que nous nous rapprocherons des objectifs net zéro publics et privés. Une fois que nous aurons atteint le point net zéro, toutes les nouvelles émissions résiduelles devront être neutralisées par des projets de séquestration uniquement.

Les co-bénéfiques/SDGs: il est intéressant d'aligner les co-bénéfices et la contribution d'un projet aux SDGs avec les activités, les valeurs et les opérations de l'entreprise. Une entreprise de biens de consommation, peut par exemple soutenir un projet de traitement des déchets ou un projet communautaire. Une entreprise de produits de beauté pourrait financer un projet qui soutient l'autonomisation des femmes, comme des fourneaux propres.

Quels types de projet les entreprises devraient-elles privilégier ?

Le financement de projets d'évitement ou de séquestration du carbone est essentiel pour ralentir nos émissions globales, et lutter contre le changement climatique. Les projets ont également des co-bénéfices importants sur les communautés locales, ou la biodiversité.

Au cours des prochaines décennies, les projets de séquestration du carbone gagneront en importance à mesure que nous nous rapprocherons des objectifs net zéro privés et publics. Une fois cet objectif atteint, seuls les projets de séquestration pourront être développés.

Les entreprises peuvent commencer à investir dans des technologies d'élimination du carbone qui seront mises à l'échelle à l'avenir. Toutefois, cela ne doit pas retarder ou affecter les efforts urgents de décarbonisation et de prévention des émissions.

Pourquoi le prix des crédits carbone varie t'il d'un projet à l'autre?

Le prix des crédits carbone varie pour plusieurs raisons :

  • dynamique de l'offre et de la demande;
  • co-bénéfices des projets apportent au-delà du carbone;
  • coûts de mise en œuvre qui varient en fonction de la taille et de la localisation d'un projet;
  • technologie d'atténuation utilisée;
  • réglementation relative à la tarification du carbone.

Quel est l'impact de l'achat de crédits carbone ?

Le SBTi, entre autres, encourage explicitement les entreprises à réduire leur propre empreinte mais aussi à investir dans des activités en dehors de leur chaîne de valeur dans le cadre de leur transition environnementale.

Les crédits carbone sont un moyen transparent, mesurable et axé sur les résultats qui permet aux entreprises de soutenir des activités telles que la protection et la restauration de puits de carbone naturels, comme les forêts ou les écosystèmes marins, et le développement de technologies naissantes d'élimination du carbone, qui permettent de maintenir les objectifs climatiques mondiaux à portée de main.

Le financement de l'action climatique par des crédits carbone certifiés :

  • catalyse une action climatique plus rapide sur la voie du net zéro,
  • garantit que les entreprises mesurent leur empreinte et contribuent à réparer les dommages causés par leurs activités sur l'environnement,
  • attire des financements vers des projets éligibles et méritants qui réduisent considérablement les émissions et facilitent le développement durable.

Comment les crédits carbone peuvent-ils contribuer à la stratégie climatique globale d'une entreprise?

La science climatique affirme que les entreprises doivent investir dans des activités de réduction des émissions au-delà de leurs opérations directes - par exemple, par le biais de crédits carbone certifiés - tout en travaillant sur la décarbonisation de leur chaîne de valeur à plus long terme. Le SBTi parle d'"atténuation au-delà de la chaîne de valeur", les entreprises étant appelées à investir dans des projets climatiques en dehors de leur chaîne de valeur pour compenser les émissions restantes.

Des études plus récentes publiées par Trove et Sylvera indiquent d'ailleurs que les entreprises qui investissent dans la finance carbone sont également les plus avancées en matière de réduction de leurs émissions.

Découvrez notre approche de l'action climatique à impact.

Rôle de South Pole sur le marché du carbone

Quel est le rôle de South Pole sur le marché du carbone ?

  • Depuis 17 ans, South Pole est engagée dans la finance carbone. Notre expertise couvre la gestion des parties prenantes, le conseil sur les activités de réduction des émissions et la préparation de la documentation technique pour les projets visant la certification.
  • Grâce à notre réseau mondial, nous mettons en relation des projets certifiés menés par nos partenaires locaux avec des organisations soucieuses du climat et désireuses de réduire leur empreinte carbone.
  • Nos partenaires pour la mise en œuvre des projets comprennent des ONG, des groupes communautaires autochtones, des propriétaires terriens et des organisations privées qui ont besoin d'un financement carbone pour financer leurs activités de sauvegarde de la planète.

Si un client investit dans un projet développé par South Pole, comment est réparti le financement?

Une grande partie du produit des ventes va directement au projet, pour financer la mise en œuvre des activités de protection du climat. Une plus petite partie est consacrée à financer le processus d'enregistrement et d'audit régulier, les frais du registre du carbone, ainsi que le temps et l'investissement des équipes de South Pole sur cette partie du projet. Toutes ces étapes sont cruciales pour garantir l'intégrité des crédits carbone et aider le propriétaire du projet à accéder au financement carbone.

Quel est l'impact des projets d'action climatique de South Pole?

En tant que l'un des plus grands développeurs de projets climatiques au monde, South Pole a financé plus de 850 projets d'action climatique dans les domaines des énergies renouvelables, de la sylviculture, de l'agriculture, de l'industrie, des ménages et des institutions publiques, et ce dans le monde entier. 

Avec le soutien de nos clients et partenaires, nous avons aidé des millions de personnes dans le monde entier, évité plus de 200 millions de tonnes de CO2 soit environ 5 fois les émissions annuelles de la Suisse! Pour en savoir plus, cliquez ici.

Communiquer sur son action climatique

Comment parler de crédits carbone ou de compensation de manière crédible?

La communication climatique est un enjeu majeur pour les entreprises. Les déclarations doivent s'appuyer sur une stratégie climatique globale et concrète, qui montre clairement le plan d'action de l'entreprise pour réduire de manière significative son empreinte carbone tout en contribuant au financement de l'action climatique .

Il est important de noter que ce sont les efforts de votre organisation pour décarboniser ses propres émissions qui attireront le plus l'attention des investisseurs, des consommateurs, de la société civile et même des employés. Il est ensuite important d'atténuer les émissions au-delà de la chaîne de valeur. Selon l'initiative Science Based Targets (SBTi), "les entreprises doivent augmenter leurs investissements et aller au-delà de leurs objectifs scientifiques en canalisant des financements climatiques supplémentaires vers des activités d'atténuation en dehors de leur chaîne de valeur, afin de contribuer à l'atteinte de l'objectif net zéro"."

Cliquez ici pour consulter nos principes clés de communication.

Pourquoi ne parle t'on plus de neutralité climatique?

Les bonnes pratiques en matière de communication climatique évoluent rapidement. Suite à des communications parfois douteuses ou approximatives, amenant des interprétations erronées, et des accusations de greenwashing, la législation se renforce pour préciser les termes autorisés dans la communication des entreprises.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les bonnes pratiques de communication climatique.

Contactez-nous

Etes-vous prêts à accélérer votre transition environnementale?
Mathieu Cribellier - Directeur régional
Etes-vous prêts à accélérer votre transition environnementale?

Contenus associés

nandos-case-study.jpg

Nos clients

Plus de 1 000 organisations dans plus de 20 pays comptent sur South Pole pour comprendre leurs risques et opportunités climatiques.

your-climate-journey-banner.jpeg

Notre parcours de transition climatique

Notre parcours de transition climatique est aussi le vôtre. Contactez-nous dès aujourd’hui pour accélérer votre action climatique.

carbon-credits-banner.jpg

Investissez dans l’action climatique

Financez l'action climatique, contribuez à la neutralité carbone globale et soutenez des projets d'adaptation et de résilience face au changement climatique.

Available Languages